Les sources de la Seille

La Seille prend naissance de multi-sources situées au fond de « reculées » forme géomorphologique désignant une échancrure prononcée dans un plateau calcaire constituant un type de vallée caractéristique.
Cette forme est d’origine complexe, à la fois glaciaire et hydrologique
La reculée s’achève par un cirque entouré de parois verticales impressionnantes au pied desquelles prend naissance une rivière, ici « La Seille » qui est la résurgence d’un système hydrologique amont infiltré au travers de grottes souterraines multiples.

Blois-sur-Seille


Reculée de Ladoye sur Seille

Cascade des Tufs à Baume-les-Messieurs

De l’amont vers l’aval :

Le Jura

La Saône-et-Loire

Les prairies alluviales sont dominantes dans les lits majeurs de la Saône et de la Basse Seille. Elles représentent des sites de nidification pour les espèces remarquables que sont le Râle des genêts et le Courlis cendré. Les bas-fonds humides abritent la Gratiole officinale et sont utilisés par le Brochet lors du frai.

Les dunes de la Truchère classées en Réserve Naturelle sont des milieux très originaux pour la Bourgogne. Modelées par le vent, elles accueillent des espèces végétales spécialisées et rares pour la région (Corynéphore, Spargoute printannière,etc.).

A proximité des dunes, la présence de tourbières dont le sol gorgé d’eau en permanence permet le développement d’espèces telles que la Droséra et la Fougère des marais.

Les forêts inondables se présentent sous la forme de petits massifs constitués de Chênaie pédonculées à frênes à ormes. Plus localement, on note également la présence de forêts marécageuses à aulnes et saules occupant les fonds humides. Ces milieux à grande valeur écologique consitutent des reliques de la forêt alluviale originelle

La confluence

avec la Saône

La Truchère

Laisser un commentaire