l’évangéliste de Bach rejoint le ciel

Peu d’artistes auront eu une telle familiarité avec la musique de Jean-Sébastien Bach. Le ténor Peter Schreier qui vient de mourir à 84 ans aura chanté tant et tant de fois ses cantates et ses Passions dont il fut l’évangéliste à maintes reprises. Son timbre clair – dont la séduction reposait davantage sur la franchise, la netteté, que sur l’étoffe en elle-même – sa ligne de chant délicatement contrôlée, son éloquence expressive et sa technique imparable se mettaient pleinement, absolument, au service du texte sacré mis en musique. Qualités que l’artiste réservait tout autant au répertoire lyrique, notamment à Mozart, Schubert, Schumann ou Mahler.

Laisser un commentaire