COMITE DES FÊTES ————————– VIDE-GRENIER

Le passé ici encore présent

Publié le 5 Mai 2017 sur le blog  la Cachina

Quelques objets assez anciens mais qui servent encore , cela parait folklorique, mais pourquoi ne pas s’en servir. C’était leur usage premier autrefois.

Les fameuses bouteilles mystère : il ne faut pas se tromper.Les denrées dans les bocaux sont ainsi protégées des mites. Bien qu’inoffensives elles bouffent tout, et en plus se raillent de nous, mort aux mites-railleuses

La cruche mystère. Un très fort Calvados (cadeau d’un normand de passage ,
dort dans ses entrailles) attention c’est du très très fort. Bientôt elle sera vide,
mais quand ? Elle pèse autant vide que pleine, c’est vraiment trompeur.

Un joli beurrier authentique en argile et à double parois
Les deux trous servent à mettre de l’eau l’été, afin que
l’évaporation de l’eau à travers les parois d’argile poreuse
crée un semblant de fraîcheur.Je l’utilise à sec et je
le met dans le frigo, c’est juste que c’est plus  beau
qu’un morceau de papier alu

LE CLUB DES MONTJOYEUX – Repas des Clubs de Montjay et Torpes

Le repas a eu lieu le mardi 25 avril 2017 dans la salle du traiteur Eric Jacquard à Mervans en présence d’une quarantaine de convivesMENU

Apéritif: Marquisette et Gougères

Entrée: Cassolette d’escargots

Trou du coin: Sorbet cerise et liqueur cerise

Plat: Spirale de veau, sauce échalote et garniture

Fromages

Desserts: assiette gourmande avec mille feuille

Vins: Macon blanc et Mercurey rouge – Champagne

Article et images déposés par Michel Corpet

Commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 08 mai 2017

La Municipalité invite la population à participer à la cérémonie du 8 mai 2017 qui aura lieu à 11h00 au monument aux morts de la commune.

Un apéritif sera servi à la salle des fêtes en suivant la cérémonie. Sympathisants et amis sont invités à y participer.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

8 mai 1945 : Capitulation sans condition et non Armistice.

Publié le 8 mai 2009 par Jean Paul Huet / Françoise BACHELET

Comme chaque année, à l’occasion des cérémonies de la commémoration du 8 mai 1945, la même erreur historique sera commise. Nous pourrons encore lire dans la presse ou entendre à la télévision et à la radio, que l’on célèbre « l’armistice du 8 mai 1945 » et la fin de la seconde guerre mondiale.

Il est bon de rappeler que le 8 mai 1945, il n’y eu aucun armistice mais une capitulation sans conditions, ce qui est différent et n’implique pas les mêmes conséquences. Un armistice est une convention par laquelle des chefs militaires suspendent les hostilités sans mettre fin à l’état de guerre; à contrario une capitulation sans conditions est une convention réglant la reddition des forces militaires d’un pays et met fin à l’état de guerre. Le 7 mai 1945, à 2 heures 41, le général Jodl, signe à Reims, l’acte de capitulation sans conditions de toutes les forces allemandes (*). Il n’y a jamais été question de la signature d’un armistice. La cessation des hostilités sera effective le 8 mai à 23 heures 1 GMT.

Les soviétiques, pour lesquels la signature de Reims ne représente qu’un acte provisoire, désirent donner à l’événement une dimension beaucoup plus importante et symbolique. C’est la raison pour laquelle le 9 mai 1945 se déroule à Berlin une autre cérémonie. A 00H16, le 9 mai 1945, Staline, le général allemand Keitel, le maréchal Joukov, le maréchal Tedder (envoyé par le général Eisenhower), le général Saatz et le maréchal de Lattre de Tassigny pour la France signent la fin des hostilités en Europe.

Par ailleurs, si la capitulation sans conditions de l’armée allemande le 8 mai 1945 signifie la fin de la guerre en Europe, elle n’est pas synonyme pour autant de la fin de la seconde guerre mondiale. Dans le pacifique, la guerre n’est pas finie. Il faudra encore plus de trois mois et les deux attaques atomiques sur Hiroshima et Nagasaki , pour que les japonais se rendent, eux aussi, sans conditions, et que la seconde guerre mondiale prenne officiellement fin en septembre 1945.

COMITE DES FÊTES – Loto gourmand, galerie d’images

 

Montage du Bar

 

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Montage du Bar

 

 

Mise en place du Bar
Préparation du Bar
Préparation du Bar?
Des Lots
Préparatif
Préparatif
Attentif!
Vue de la Salle de Jeux
Vue de la Salle de Jeux
Entracte au Bar
Entracte au Bar

Continuer la lecture « COMITE DES FÊTES – Loto gourmand, galerie d’images »

CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE (CCAS)

Historique

Du bureau de bienfaisance au centre communal d’action sociale

Deux cents ans d’histoire. Le traitement de la pauvreté et l’aide aux personnes en difficulté ne datent pas d’hier. De la charité chrétienne aux bureaux de bienfaisance, jusqu’aux bureaux d’aide sociale, l’action sociale s’est progressivement organisée.

Le 6 janvier 1986, quand les bureaux d’aide sociale deviennent les centres communaux d’action sociale, l’Etat leur délègue une compétence globale dans le vaste champ de l’action sociale et médico-sociale, consécutivement aux lois de décentralisation. Aujourd’hui, ce sont les CCAS qui aident et soutiennent les plus défavorisés dans un contexte cependant beaucoup plus large d’interventions de développement social local. Ils s’imposent à présent comme un outil politique incontournable de l’action sociale locale. Ils sont le moyen privilégié par lequel la solidarité publique, nationale et locale, peut réellement s’exercer.

Organisation du CCAS

Une structure paritaire

Le CCAS est présidé de plein droit par le maire de la commune. Son conseil d’administration est constitué paritairement d’élus locaux désignés par le conseil municipal et de personnes qualifiées dans le secteur de l’action sociale, nommées par le maire. On compte parmi celles-ci un représentant des associations familiales, un représentant des associations de personnes handicapées, un représentant des associations de retraités et de personnes âgées, et un représentant des associations oeuvrant dans le domaine de la lutte contre l’exclusion.

La parité apporte au CCAS une cohérence d’intervention plus forte puisqu’elle s’inscrit dans la réalité et la diversité de la commune et de la société dans laquelle il s’organise. De plus, elle induit des coopérations négociées et adaptées entre les élus, le monde associatif et les professionnels sociaux qui le composent.

Statuts du CCAS

Le CCAS est un « établissement public administratif ».

Conséquences :

  • une personnalité juridique de droit public qui lui permet par exemple d’agir en justice en son nom propre.
  • une existence administrative et financière distincte de la commune.
  • il est géré par un conseil d’administration qui détermine les orientations et les priorités de la politique sociale locale. Le conseil peut déléguer une partie de ses pouvoirs au président et/ou au vice-président.

Missions du CCAS

Légale ou facultative, une mission de solidarité

Le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune en liaison avec les institutions publiques et privées. Il est de ce fait l’institution locale de l’action sociale par excellence. A ce titre, il développe différentes activités et missions légales ou facultatives, directement orientées vers les populations concernées.
Le CCAS se mobilise dans les principaux champs suivants, par ordre décroissant d’implication : lutte contre l’exclusion (en particulier, aide alimentaire), services d’aide à domicile, prévention et animation pour les personnes âgées, gestion d’établissements d’hébergement pour personnes âgées, soutien au logement et à l’hébergement, petite enfance, enfance/jeunesse, soutien aux personnes en situation de handicap.

  • il gère des équipements et services : établissements et services pour personnes âgées, centres sociaux, crèches, haltes-garderie, centres aérés, etc.
  • il apporte son soutien technique et financier à des actions sociales d’intérêt communal gérées par le secteur privé,
  • il participe à l’instruction des demandes d’aide sociale légale (aide médicale, RSA, aide aux personnes âgées…) et les transmet aux autorités décisionnelles compétentes telles que le conseil général, la préfecture ou les organismes de sécurité sociale,
  • il intervient également dans l’aide sociale facultative qui constitue souvent l’essentiel de la politique sociale de la commune : secours d’urgence, prêts sans intérêt, colis alimentaires, chèques d’accompagnement personnalisé, etc.
  • il peut être délégataire de compétences sociales globales sur le territoire communal par convention avec le conseil général.

Les CCAS en chiffres

  • Les CCAS représentent un budget consolidé de 2,6 milliards d’euros et emploient plus de 120 000 agents ;
  • Ils proposent 30 millions d’heures de services à domicile par an à plus de 200 000 bénéficiaires et emploient 30 000 aides à domicile ;
  • Les CCAS sont les principaux gestionnaires de logements-foyers pour personnes âgées : la proportion de logements-foyers gérés par les CCAS/CIAS adhérents à l’UNCCAS représente 57 % des logements-foyers publics et 40 % du total existant tous modes de gestion confondus (public, privé non lucratif, privé lucratif) ;
  • un établissement d’accueil de jeunes enfants sur 5 est géré par un CCAS/CIAS ;
  • 4 communes sur 10 confient toute leur politique sociale au CCAS.

Le centre intercommunal d’action sociale permet, pour les communes qui le souhaitent, de se regrouper et de créer un établissement public intercommunal dédié à des actions sociales concertées, démultipliées par un territoire d’intervention et des moyens plus importants.

Le CIAS constitue une opportunité pour les petites communes sans CCAS, de développer ou d’améliorer leur politique d’action sociale. Il peut exercer les compétences fixées par le code de l’action sociale et des familles ou seulement celles définies par les communes associées. Le CIAS ne conduit pas systématiquement à la suppression du CCAS.

Depuis la loi de cohésion sociale adoptée fin 2004 et suite à la forte mobilisation de l’UNCCAS, une compétence optionnelle « action sociale d’intérêt communautaire » supplémentaire est ouverte aux EPCI à fiscalité propre que sont les communautés de communes et d’agglomération. Lorsque l’EPCI opte pour cette compétence, il peut en confier l’exercice à un CIAS constitué dans les conditions fixées à l’article L.123-5 du code de l’action sociale et des familles.

Élection présidentielle 2017 —- Dimanche 07 Mai ( 2ème tour )

PENSÉE

« Voyez-vous, Peyrefitte, le marché, il a du bon, il oblige les gens à se dégourdir… mais en même temps il fabrique des injustices, il installe des monopoles, il favorise les tricheurs… Le marché n’est pas au-dessus de la nation et de l’Etat. C’est l’Etat, c’est la nation qui doivent surplomber le marché. »
                                                               Charles de Gaulle

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

ÉCLAIRAGE

Avec Marine Le Pen, nous irons vers une chute vertigineuse de la production agricole française et du pouvoir d’achat des agriculteurs.

 Marine Le Pen veut sortir de l’euro

  • ‣ Le retour au franc c’est une baisse de 30% du pouvoir d’achat de tous les Français.
  • ‣ Plus d’1 agriculteur sur 2 gagne aujourd’hui moins de 350€ par mois.
  • ‣ Les prêts agricoles sont libellés en euros (prêts réalisés sur le marché européen).
  • ‣ Avec la sortie de l’euro, les agriculteurs rembourseraient en francs des prêts contractés en euros.
  • ‣ Les annuités augmentant, réduiraient encore un peu plus le pouvoir d’achat des agriculteurs.

Marine Le Pen veut taxer les importations

  • ‣ La France n’est pas autosuffisante en produits nécessaires à la production agricole (produits phytosanitaires, engrais, carburants…).
  • ‣ Taxer aveuglément les importations comme le propose Marine Le Pen, augmenterait mécaniquement le prix de revient de la production agricole.
  • ‣ Double effet: augmentation des prix pour les consommateurs et perte de compétitivité pour les producteurs.
  • ‣ Taxer les importations en France conduirait à une réciprocité des autres pays. Les agriculteurs ne pourront donc plus exporter leurs productions. Plus des deux tiers des entreprises agricoles sont concernées par l’exportation.

Un isolement politique et économique qui pénaliserait les agriculteurs

 Marine Le Pen veut sortir de l’Europe et supprimer la Politique Agricole Commune

  • ‣ La France est le 1er bénéficiaire de la PAC: 20% de la PAC est distribuée aux agriculteurs Français !
  • ‣ Environ 10 milliards d’€ pour la France sur les 50 milliards de PAC en Europe chaque année.

 Le FN veut tout simplement priver les agriculteurs français de près de 10 milliards d’€ par an 

  • ๏ En France, en moyenne, les aides de la PAC, représentent plus de 100% des revenus des élevages bovins et ovins et plus de 40% des revenus des céréaliers

. Il ne faut pas supprimer la PAC, il faut bâtir une nouvelle PAC qui permette une véritable stratégie économique et qui reconnaisse les spécificités de l’agriculture française

             Recueilli dans « Comité Riposte Républicaine »

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 

 

MAIRIE de MONTJAY – Les adresses utiles

Mairie, 34 route de Torpes

71310 MONTJAY

tél/fax 03 85 72 31 85

mairie-montjay@wanadoo.fr

Ouvert le mardi 14h00 à 16h30 / vendredi 09h00 à 12h00
Commissions communales:

Voirie: NALTET Patrick, BRETIN Jean-Pierre, BURTIN Jean-Paul, FOREST Franck, NALTET Christian

Bâtiments: CHAUFRAY Marie-Hélène, CORPET Michel, LACROIX Michel, ROTH Chantal

Cimetière: BURTIN Jean-Paul, CORPET Michel

Vie scolaire: BRETIN Jean-Pierre, BRUNET Brigitte

Salle des fêtes: BURTIN Jean-Paul, BRETIN Jean-Pierre, BRUNET Brigitte

Église: BURTIN Jean-Paul, CHAUFRAY Marie-Hélène, CORPET Michel

C.C.A.S.: (Centre Communal d’Action Sociale): NALTET Patrick, BRUNET Brigitte, CHAUFRAY Marie-Hélène, CORPET Michel, hors Conseil : BRETIN Christine, BURTIN Jacqueline, GORGERET Sylvie, GRAVALLON Juana

Délégués au Syndicat S.I.C.E.D Bresse-Nord (Syndicat Intercommunal de Collecte et d’Élimination des Déchets de la Bresse du Nord) : FICHET Didier, ROTH Chantal

Délégués au Syndicat des eaux de Bresse Nord : BRETIN Jean-Pierre, LACROIX Michel

Délégués au SY.D.E.L.S. (Syndicat Départemental d’Energie de Saône et Loire) : BRETIN Jean-Pierre, BURTIN Jean-Paul – Suppléant, FOREST Franck

Délégués au Syndicat aménagement Seille, Brenne : CORPET Michel, NALTET Christian – Suppléants, NALTET Patrick, CHAUFRAY Marie-Hélène

Délégués au C.C.B.R.71 Communauté de Communes Bresse Revermont 71 : Titulaire, FICHET Didier – Suppléant, NALTET Patrick

FICHET Didier, Maire, tél. 03 85 72 38 16, mobile 06 lus77 07 95 70 280 chemin de la Grange Bernard, 71310 MONTJAY, didier.fichet@chalonsursaone.fr

NALTET Patrick, 1er Adjoint, tél. 03 85 72 36 10, mobile 06 48 71 36 33 327 route des Merlins, 71310 MONTJAY, titiswibox@live.fr

BURTIN Jean-Paul, 2ème Adjoint, tél. 03 85 72 38 42, mobile 06 79 05 65 02. 16 impasse des Sources, 71310 MONTJAY, jacqueline_burtin@orange.fr

BRETIN Jean-Pierre, BRUNET Brigitte, CHAUFRAY Marie-Hélène, CORPET Michel, FOREST Franck, LACROIX Michel, NALTET Christian, ROTH Chantal

Élection présidentielle 2017 —- Dimanche 23 avril ( 1er tour )

Résultats:

% Voix
M. Le Pen (FN) 39,05 % 41
J.-L. Mélenchon (LFI) 20,00 % 21
E. Macron (EM) 18,10 % 19
F. Fillon (LR) 9,52 % 10
B. Hamon (PS) 6,67 % 7
N. Dupont-Aignan (DLF) 2,86 % 3
N. Arthaud (LO) 1,90 % 2
P. Poutou (NPA) 0,95 % 1
F. Asselineau (UPR) 0,95 % 1
J. Cheminade (Ind.) 0,00 % 0
J. Lassalle (Ind.) 0,00 % 0
Abstentions 24,29 %
Votants 75,71 %
Blancs 0,94 %
Nuls 0,00 %
Exprimés 99,06 %

COMITE DES FÊTES – Calendrier des manifestations 2017

 CALENDRIER DES MANIFESTATIONS 2017

  • Vendredi  13 janvier :       Galette des rois
  • Samedi  18 février :          Diner de la Saint Valentin
  • Samedi 22 avril :              Loto gourmand
  • Dimanche 21 mai :           Vide-grenier
  • Dimanche 2 juillet :         Randonnée
  • Dimanche 6 août :            Fête du village
  • Dimanche 17 septembre : Repas des adhérents
  • Dimanche 5 novembre :    Repas de cochonnailles
  • Vendredi 17 novembre :     Assemblée générale
  • Vendredi 1 décembre :        Guirlandes du Bourg

COMITE DES FÊTES – Liste des adhérents 2017

ADHERENTS DU COMITE DES FETES DE MONTJAY 2017
Nom Prénom Adresse Téléphone
BRETIN Jean-Pierre Les Plateaux 0385723365
BRETIN Christine Les Plateaux 0385723365
BURTIN Jean-Paul Le Bourg 0385723842
BURTIN Jacqueline Le Bourg 0385723842
CHAUFRAY Marie-Hélène Le Bourg 0385723060
CHAUFRAY (T) Emile Le Bourg 0385723060
CLIGNET Alain
CORPET Jeanne ST Germain 0385720293
CORPET (SA) Michel Haut de Montjay 0385723382
FERREIRA Carlos La Chancelle
FERREIRA Maria La Chancelle
FICHET Didier Grange Bernard 0677079570
FICHET Isabelle Grange Bernard 0385723816
FONTANEL Bernard Les Ponces 0385723701
FOREST Franck Le Bourg 0385749708
GORGERET Jean-Louis Les Plateaux 0385723399
GORGERET Sylvie Les Plateaux 0385723399
GRAVALLON(VP) Juana Les Chapuis 0385769258
GRAVALLON Richard Les Chapuis
GUINCHARD André ST Germain
JULLIEN Isabelle
JULLIEN Roger
LABOUREAU Daniel Route de La Chaux
LABOUREAU Sylviane Route de La Chaux
LACROIX Colette Haut de Montjay 0385723575
LACROIX Michel Haut de Montjay 0385723575
LHOMME Alain Les Ponces 0385751045
LHOMME (S) Dominique Les Ponces 0385751045
NALTET Christian La Chancelle 0385723536
NALTET (P) Patrick Les Merlins 0385723610 0648713633
PERROT Alain L’Ile 0385723883
PEUTOT Jean-Jacques Route de La Chaux 0385723372
PEUTOT Joëlle Route de La Chaux 0385723372
PHILIPPE Gilles Les Marlins
PHILIPPE Sylvie Les Marlins
ROTH Chantal Le Bourg 0385723086
ROTH (TA) Claude Le Bourg 0385723086